Photo de Aaron Burden.

ÉTAPE 4 DE L'ÉCRITURE : LA PUBLICATION

C’est l’étape 4 de l’écriture : tu publies ton texte.
Écris pour que tes textes soient lus, car c’est la clé pour briser la solitude de l’écrivain et garder ta motivation. Profite de cette expérience pour progresser grâce à tes lecteurs.

Apprends à connaître ton lecteur.

J’en discute avec les écrivains que j’accompagne. J’ai remarqué ceci : tous, nous nous interrogeons sur ce sujet sans nous l’avouer, comme si c’était tabou. Or ce questionnement est clé pour tisser ton fil conducteur.

Si tu as peur, si tu penses que tes textes ne sont pas assez bons pour être lus, rassure-toi. C’est normal. Plus tu assumes d’écrire, plus tu en parles, plus ta peur se dissipe. Lis L’école de nos enfants est un éléphant pesant et gris, un texte d’anticipation qui me sort de mes habitudes. Je suis intimidée à l’idée que tu le lises, car nous sommes tous vulnérables en écriture.

Alors, comment susciter et entretenir l’intérêt du lecteur ? En ouvrant cet article…

1 – Tu t’es dit : « J’écris pour moi, pour me faire du bien. »

Derrière cette affirmation se cache l’intention suivante : tu écris pour te lire.

Exercice d’écriture : que veux-tu lire ?

Durée approximative : de 15 à 30 minutes

Choisis trois livres que tu adores. Trouve leurs points communs. Puis décide ce que tu veux lire dans tes propres textes. Cet exercice d’écriture, inspiré par Jean Giono, te permet de clarifier ton idée de livre. Jean Giono écrivait les histoires qu’il voulait lire : c’est magique pour piquer la curiosité du lecteur.

Fais et refais cet exercice chaque fois que tu bloques.

Consacre de 15 à 30 minutes à imaginer ce que tu voudrais lire dans tes écrits. Ainsi, tu clarifies ton intention comme écrivain.

2 – Tu as pensé à quelqu’un qui a marqué ta vie : un grand-parent, un ami, l’enfant que tu étais…

Tes écrits sont inspirés par des personnes et des faits réels. Va au bout de ton idée.

Exercice d’écriture : que veux-tu leur dire ?

Durée approximative : de 15 à 30 minutes

Note quelques mots clés comme « merci » ou « au revoir ». Écris la suite en restant fidèle à ta première intuition. Ce deuxième exercice d’écriture est inspiré par Robert Lalonde, très clair sur le sujet : c’est plus facile d’écrire en imaginant à qui tu écris.

Fais et refais cet exercice chaque fois que tu bloques.

Consacre de 15 à 30 minutes à imaginer ce que tu dirais à ton lecteur s’il se trouvait en face de toi. Un livre est une conversation. Parle avec ton lecteur. Comme écrivain, tu as la responsabilité de l’inclure dans ton livre et de l’amener à se glisser dans le vécu des personnages. Premièrement, tu dois stimuler son imagination en le transportant dans une histoire nouvelle. Deuxièmement, ton livre doit élever sa pensée en l’amenant à interroger ses propres actions, à partir de celles des personnages.

Pour susciter l’intérêt du lecteur, le titre et l’incipit (ou première phrase) sont déterminants.

En effet, ce sont eux qui convainquent le lecteur d’entreprendre la lecture. Ils doivent l’impliquer personnellement et piquer sa curiosité en soulevant un questionnement dans son esprit. Le cerveau humain est fait de telle sorte qu’il voudra trouver la réponse, c’est-à-dire lire la suite. Enfin, la dernière page doit leur faire écho : referme la boucle ouverte dans le cerveau du lecteur.

En début d’écriture, compose un titre ainsi qu’un incipit provisoires pour te lancer. À la réécriture, une fois l’histoire achevée, révise-les pour lancer le lecteur. Pour cela, entoure-toi de relecteurs extérieurs, ayant un regard expert et neuf sur ton œuvre.

Demande-moi mon avis.

2 Comments:

    • sejour
    • mai 26, 2017
    • Reply

    J’aimerais devenir une écrivaine .

      • Sarah B.
      • mai 29, 2017
      • Reply

      Bonjour Sejour ! Bienvenue sur le blog de Prêt-à-écrire. Tu veux écrire. Tu peux écrire.
      Pour commencer, pourquoi veux-tu écrire ? Écris ta réponse. Cet exercice d’écriture est excellent pour donner une direction à ta plume. Mon conseil : assume tes intentions d’écrivaine.
      Puis, pour trouver l’inspiration, sache que chaque écrivain porte en lui de deux à cinq thèmes récurrents d’écriture (comme l’exil ou la mémoire) qui lui viennent de sa vie.
      Alors, quels sont tes mots préférés ? Comme Leïla Slimani, note les mots que tu aimes et définis-les en exprimant ce que tu ressens (définition personnelle, souvenir, image ou émotion). https://goo.gl/AuKzEY
      Avec ce jeu d’écriture, j’amène les participants de mes ateliers à trouver leurs thèmes d’écriture !
      Et n’oublie pas : si tu as une question d’écriture, écris-moi. Je te répondrai avec plaisir.

Leave reply:

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *