Le refuge : cercle d’écriture en ligne

Le refuge

Pour se réconcilier avec l’écriture
Cercle d’écriture en ligne, en direct ou en différé

CAD 32,50

25.00

LE SAMEDI 15 MAI 2021
À 16 h en France métropolitaine et à 10 h au Québec

Durée estimée du cercle d’écriture : de 1 h 15 à 1 h 30
Clôture des inscriptions : le jeudi 13 mai à minuit

  • Au menu le jour J : méditation ; écriture d’introspection et de réconciliation ; cercles d’écoute ; reconnexion au silence intérieur.
  • La veille, tu reçois par courriel le lien de connexion à l’événement.
  • Une semaine plus tard, tu reçois un nouveau courriel, qui te donne accès, de façon illimitée, à la méditation et aux jeux d’introspection.

Prix TTC – Prix en CAD légèrement variable (selon le taux de change du jour)

Introduction au cercle d’écriture, Le refuge

Le cercle d’écriture est un refuge symbolique dans lequel nous pénétrons avec le strict matériel nécessaire. Un vêtement doux, une lampe, un peu de nourriture : ici, les feuilles blanches et les crayons. Dans un refuge de montagne, momentanément, nous nous écartons du quotidien. Et telle est l’expérience que nous vivons pendant le cercle d’écriture.

Le refuge nous permet de remettre à zéro nos attentes, nos peurs et nos idées. À la différence de l’atelier d’écriture, l’objectif du cercle n’est pas d’écrire, de produire, de faire. Nous tournons notre attention vers le silence et non vers l’écriture. Parfois nous écrivons. Parfois nous discutons. Toujours nous écoutons. La parole de l’autre. Les voix que nous portons en nous : voix de l’écriture, voix de la peur, voix du devoir, voix du rire, et tant d’autres.

Pendant le cercle, si nous entendons aussi bien nos voix et nos émotions intérieures, c’est tout simplement parce que nous ne nous forçons pas à écrire, à produire. Nous nous mettons plutôt au diapason de ce que nous ressentons. Une réconciliation intérieure a lieu. Nous acceptons l’écriture comme elle est. Parfois confinée. Parfois déliée. Imprévisible. Vivante. Et nous nous acceptons. Tout simplement, nous nous prenons moins au sérieux ! Ce qui libère l’écriture… et la vie.

L’animatrice du cercle d’écriture

Je m’appelle Sarah Bigourdan et, de 2016 à 2020, j’ai animé des ateliers d’écriture intimistes, à Montréal, au Québec. Les confinements successifs de 2020 et de 2021 ont impulsé un tournant nécessaire dans ma pratique de l’écriture, à laquelle je m’adonne à présent en silence, pour m’amuser, depuis la montagne française où j’ai déménagé.

Seule, je penche la tête sur les mots qui créent des maux, sur les attentes que j’ai pu nourrir envers l’écriture et envers les ateliers d’écriture et les laisse filer entre mes doigts, entre les pages. Doucement, tout doucement, le fil de la peur d’écrire et de vivre se démêle, se détend. En silence, l’écriture n’a aucune forme, elle n’est ni poésie, ni message de communication, elle n’a pas d’autre objectif que celui de circuler et elle circule. De tout cœur, je te le souhaite aussi et te convie au cercle d’écriture, Le refuge !