La chambre noire : atelier d’écriture en ligne

La chambre noire

Pour écrire et voir avec le cœur
Atelier d’écriture en ligne, en direct ou en différé

CAD 60

45.00

LE SAMEDI 29 MAI 2021
À 16 h en France métropolitaine et à 10 h au Québec

Durée estimée de l’atelier d’écriture : de 2 h 15 à 2 h 30
Clôture des inscriptions : le jeudi 27 mai à minuit

  • Au menu le jour J : détente du corps ; jeux de visualisation et d’écriture ; création d’une histoire ; cercles d’écoute et de lecture ; questions et réponses ; reconnexion à l’imagination.
  • La veille, tu reçois par courriel le lien de connexion à l’événement.
  • Une semaine plus tard, tu reçois un nouveau courriel, qui te donne accès, de façon illimitée, aux jeux de visualisation et d’écriture.

Prix TTC – Prix en CAD légèrement variable (selon le taux de change du jour)

Introduction à l’atelier d’écriture, La chambre noire

En photographie, la chambre noire filtre les rayons de lumière et éclaire la scène d’une façon unique, celle de l’instant. En écriture, la seconde où nous nous emparons du crayon est unique, elle aussi, et la façon dont nous le saisissons, avec ouverture ou attente, influence la façon dont nous écrivons. L’imagination émerge lorsque nous réapprenons à voir avec le cœur en fermant momentanément et littéralement les yeux !

De jeu de visualisation en jeu d’écriture, La chambre noire nous permet de nous détendre et de porter un regard curieux et enthousiaste sur la page blanche. En quelques étapes, sans effort, nous nous fondons dans la peau d’un personnage et vivons son histoire. Nous n’avons alors plus qu’à la retranscrire ! Grâce à la reconnexion au corps et au cœur, l’écriture circule librement, naturellement.

L’essentiel pour participer à l’atelier d’écriture, c’est d’en avoir l’eau à la bouche. Dans la bonne humeur, tu joues et redécouvres la joie de créer parce que telle est la vérité : nous aimons et nous savons créer. Tu repars avec une histoire et plusieurs astuces pour cultiver au quotidien la connexion à l’imagination.

D’un atelier d’écriture à l’autre, les jeux se renouvellent, et tu peux t’inscrire ou te réinscrire afin de savourer intimement la transformation de nos tensions intérieures en personnages et en histoires auxquels nous ne nous identifions plus, mais dont nous rions tendrement.

« La chambre noire a ravivé l’étincelle de l’écriture en moi. La reconnexion aux mains, qui créent, a été pour moi une petite révolution. J’ai senti que je faisais partie d’une communauté de créatrices et de créateurs, qui me nourrit par les idées, les jeux d’écriture et les moments de méditation. »

Nathalie Germain

L’animatrice de l’atelier d’écriture

Je m’appelle Sarah Bigourdan. J’ai fondé Prêt-à-écrire en 2016 et anime depuis lors des ateliers d’écriture. Auparavant, pendant 10 ans, j’ai exercé le métier d’éditrice. Cependant, l’écriture ne dépend ni de l’âge ni de l’expérience ni du style. J’ai à cœur de démystifier les soi-disant règles et techniques de l’écriture pour t’accompagner à écrire et à imaginer comme si c’était un jeu, une joie. Ça l’est !

« Certains disent que la vie créatrice est dans les idées, d’autres qu’elle est dans les actes. Il semble que, la plupart du temps, elle soit dans le simple fait d’être. Ce n’est pas de la virtuosité, quoiqu’il n’y ait rien à redire là-dessus. C’est aimer quelque chose à un point tel – une personne, un mot, une image, une idée, sa terre ou l’humanité entière – que, de ce flot généreux, on ne peut rien faire d’autre que créer. La volonté ne joue aucun rôle ; on doit le faire un point c’est tout. » écrit Clarissa Pinkola Estés dans Femmes qui courent avec les loups.

Eh bien voilà ! J’aime l’écriture à un point tel que je fais le vœu fou de la partager avec toi et avec le plus grand nombre de personnes.