La caisse de résonance : atelier de relecture en ligne

La caisse de résonance

Pour écouter la musique des mots
Atelier de relecture en ligne, en direct

CAD 60

45.00

LE SAMEDI 21 AOÛT 2021
À 16 h en France métropolitaine et à 10 h au Québec

Durée de l’atelier de relecture : 2 h 30
Clôture des inscriptions : le jeudi 19 août 2021 à minuit

  • Au menu : détente ; jeux d’écriture et de relecture ; cercles d’écoute ; reconnexion à la voix intérieure qui sait, et sait écrire.
  • La veille, tu reçois par courriel le lien de connexion à l’atelier de relecture.

Prix TTC – Prix en CAD légèrement variable (selon le taux de change du jour)

Introduction à l’atelier de relecture, La caisse de résonance

En musique, la caisse de résonance reçoit et amplifie les vibrations. Ainsi, la vibration des cordes se répercute à l’intérieur de la caisse de résonance d’une guitare, et cette répercussion crée le son, la musique. De la même manière, la lecture à voix haute donne vie à l’écriture.

La caisse de résonance est une invitation à libérer l’écriture de la solitude. Afin de participer, je t’invite à sélectionner un texte déjà écrit d’une longueur maximum de 500 mots. La forme importe peu. Choisis un texte que tu aimerais entendre résonner, vibrer. Le jour J, tu lis ton texte à voix haute. À micro fermé, afin de laisser la musique des mots se propager dans ton intérieur. Puis, si tu le désires, à micro ouvert afin que la musique s’amplifie vers l’extérieur.

Nous écoutons la musique des mots et le silence qui l’entoure. La reconnexion au silence nous libère des commentaires, des comparaisons, des jugements. Nous savourons la beauté éphémère de chaque texte, et nous découvrons ce qui, en lui ou en nous, a besoin d’attention. Ce n’est pas uniquement l’écriture qui s’améliore à mesure que nous écrivons et lisons, mais nous-mêmes en réapprenant à aimer ses imperfections, et nos imperfections.

L’animatrice de l’atelier de relecture

Je m’appelle Sarah Bigourdan. Pendant mes premiers ateliers d’écriture, j’ai pris soin de commenter chaque texte. En écoutant le texte et le silence qui l’entoure, j’ai peu à peu pris conscience que les commentaires ne sont pas l’essentiel dans nos interactions. Compte davantage l’espace qui s’ouvre entre nous et à l’intérieur duquel toutes les questions, tous les doutes, toutes les vulnérabilités se déposent, se mêlent et se transforment. Dans cet espace libre de toute réponse, de tout commentaire, la voix créative qui, en chacun·e de nous, sait et sait écrire résonne et nous guide.

Ateliers d’écriture complémentaires

La chambre noire : atelier d’écriture en ligne

La chambre noire

Le refuge : cercle d’écriture en ligne

Le refuge

Le tango : duo d’ateliers d’écriture en ligne

Le tango