Photo de Julien Paulhiac.

C’est le laboratoire de tes écrits.

Toi et moi, nous avons un point en commun : le désir d’écrire est plus fort que nous. Mon rôle comme éditrice instigatrice est de t’aider à atteindre la confiance nécessaire pour que tu réalises ton rêve d’écrire. Tu veux écrire. Tu vas écrire. Découvre pourquoi j’ai créé Prêt-à-écrire : c’est ton école d’écriture.

Révélations et progrès garantis ! Voici le témoignage de Pierre-Luc Badeau, qui a participé aux six rendez-vous d’écrivains.

« Écrire est la chose la plus formidable et la plus angoissante que j’ai pu expérimenter. Les ateliers d’écriture de Sarah Bigourdan m’ont permis de rapidement surmonter ma peur et d’atténuer mes doutes grâce à l’effet de groupe, ainsi que de cerner mes lacunes et de les corriger au moyen de judicieux conseils. Toujours à l’écoute et dotée d’une patience exemplaire, Sarah prend chaque projet d’écriture au sérieux et sait s’adapter à différents types et niveaux d’écriture. Ses interventions sont marquées par ses compétences et sa passion. L’expérience m’a tellement énergisé que je risque de la répéter ! »

1. ALORS QUI SUIS-JE ?

J’aime le thé à l’odeur de noisettes, le soleil sur mon bureau et les romans de Tonino Benacquista. J’aime plus encore danser le tango d’un pas mal assuré, gravir des volcans, même paniquée, et me jeter dans l’eau froide. Ça vivifie. Je n’aime ni attendre le bus ni manger des endives roulées au jambon et encore moins parler de moi sur les réseaux sociaux. Je fais ce que j’aime et, parfois, ce que je n’aime pas aussi ! Ça fortifie.

La seule sagesse, si j’en crois Milan Kundera dans L’art du roman, est celle de l’incertitude. Prêt-à-écrire, ton école d’écriture, est née de ce désir-là : celui de l’inconnu. L’écriture ne surgit pas derrière un ordinateur. Elle se vit !

Dès que j’ai su lire, à l’âge de cinq ans, j’ai cessé de jouer avec mes sœurs à la maison ou mes cousins en vacances. Je dévorais livre après livre et n’entendais plus rien de ce qui se passait autour. Depuis, je lis, je lis, je lis. C’est mon métier. Je suis éditrice par amour depuis plus de 10 ans et j’ai travaillé avec des centaines d’écrivains.

Ma mère me compare à un moteur diesel : calme au démarrage, puis endurante. Je suis celle qui ne lâche rien. Je donne tout pour mes projets. Prêt-à-écrire en est un. Et je t’accompagne du rêve d’écrire au projet d’écriture accompli.

2. QU’EST-CE QUE PRÊT-À-ÉCRIRE ? UN RÊVE À VIVRE ENSEMBLE

Prêt-à-écrire, ton école d’écriture, est née comme un enfant en quelques mois. Elle allie mes principaux champs d’intérêt : l’écriture et mon métier d’éditrice d’une part ; mon amour de la danse, particulièrement du tango, d’autre part. Sa naissance est survenue après un voyage d’un an au Canada et en Amérique du Sud qui m’a libérée de ma timidité et de ma peur d’écrire ! J’ai à cœur aujourd’hui de démystifier l’écriture.

Mes priorités professionnelles se sont renouvelées. Favoriser les rencontres pour susciter l’inspiration constitue l’ingrédient clé de l’écriture, comme du voyage. Prêt-à-écrire est l’école de l’imaginaire, du jeu, de l’improvisation ; une école sans âge, pour toi. Ce n’est pas une école d’écriture au sens technique ou linguistique du terme. Je l’ai conçue comme un espace collectif de créativité, de partage et de plaisir, et ce, à l’image des écoles de danse que je fréquente. Nous échangeons des idées, profitons en grand et récoltons les enchantements ! C’est une école d’écriture ouverte et sans jugement qui fait du bien. Avec les mots, joue comme tu ferais des pas de danse.

Ça se passe à Montréal ou en ligne. C’est un service 360º. Sur mesure. Tout pour écrire.

3. À PRÉSENT, ÉCRIS DANS LA JOIE !

Les compliments professionnels qui m’ont le plus touchée sont toujours venus d’auteurs qui me remerciaient de les avoir écoutés, aiguillés, encouragés, tout en faisant la part juste entre leur sensibilité propre et les enjeux de publication. Prêt-à-écrire me permet d’aller plus loin en nourrissant ton écriture de commentaires constructifs tout en stimulant ton imagination.

Sans préméditation, prête-toi aux activités d’écriture de Prêt-à-écrire et laisse œuvrer ton inconscient. À l’abri du quotidien, prends du temps pour toi. Ce faisant, cultive ta forme mentale, exprime tes émotions. Ainsi, tu révèles tes talents inexplorés et inexploités.

Comme le dit Dany Laferrière dans son Journal d’un écrivain en pyjama : « On écrit dans la pénombre d’une petite chambre avec une fenêtre qui donne sur la vie. »

En écrivant avec Prêt-à-écrire, tu t’offres la légèreté de l’instant. Tu explores les possibles. Et tu progresses avec assurance de l’envie d’écrire au livre écrit.

Faisons connaissance.

Visionne ma première vidéo.

2 Comments:

    • David
    • mai 05, 2016
    • Reply

    Salut Sarah,
    merci de ces jolis mots. Je suis d’accord avec eux.
    Écrire, c’est comme la pratique du Yoga. Il ne faut s’attendre à rien.
    Pas d’attente, juste de l’instant. Et là, alors, peut commencer une surprenante expérience…
    Bonne continuation !
    David

    • Sarah B.
    • mai 05, 2016
    • Reply

    Merci David ! Ton commentaire me touche et me motive à poursuivre. Au plaisir ! Sarah

Leave reply:

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *