ÉTAPE 2 DE L'ÉCRITURE : LE PREMIER JET

C’est l’étape 2 de l’écriture : tu écris le premier jet de ton histoire pour trouver sa fin.
Rappelle-toi : un bon premier jet est un premier jet achevé. Alors, déjoue les blocages de l’écriture en cultivant l’imperfection.

Apprends à les écouter.

Tu peuples tes histoires de personnages plus vivants et plus crédibles les uns que les autres, car tu les penses tout entiers. Tu sais tout de leurs vies. Tu visualises leurs maisons, tu connais leurs amis, tu t’appropries leurs activités. Arrive le moment où tes personnages peuvent s’exprimer par eux-mêmes, car ils existent à part entière.

ÉCOUTE CHACUN DE TES PERSONNAGES

As-tu remarqué que deux personnes donnent généralement deux versions distinctes du même événement ? En effet, elles n’y jouent pas le même rôle et l’expriment dans un langage verbal ou corporel différent. C’est la même chose pour tes personnages. Tu dois leur permettre de s’exprimer avec des mots et des gestes qui leur sont propres.

Par exemple, c’est inutile de dire qu’un personnage est timide. Il vaut mieux que tu mettes en scène sa façon d’être et de parler aux inconnus (il rougit ou détourne le regard). Ce faisant, tu laisses le lecteur se faire sa propre opinion, ce qui stimule son imagination. Et tu accomplis ton rôle comme écrivain !

PLACE LA VOIX DE TON PERSONNAGE PRINCIPAL

Commence par écrire au présent, et à la première personne, pour effacer toute distance entre ton personnage principal et toi. Tu dois te rapprocher physiquement, mentalement et spirituellement de lui. Alors, observe le réel pour entrer dans sa peau. Et puise l’inspiration dans ce souvenir de mon enfance.

Retour de l’école – version 1 (Sarah)

voix des personnages
Photo d’Andrew Philipps.

On rentre toujours de l’école à cinq, Charlotte, Marion, mes deux sœurs et moi. J’ai chaud et j’ai soif. Nos mères, elles traînent en arrière. Elles se racontent des trucs d’adultes. On court, nous. C’est la course et on les veut, nos glaces ! J’suis la plus rapide. Barbara, elle, elle peut pas courir, elle est dans la poussette avec maman. Trop petite. J’suis la plus grande. J’arrive au coin de notre rue. J’accélère.

Je crois que je vais m’envoler.

J’ai les yeux qui se ferment. J’ai pas sommeil, ils me piquent pas, mais ils se ferment.

Alors, c’est le noir.

Ça dure pas longtemps, je pense.

Je me réveille. J’suis plus vraiment debout. Y a ce monsieur dans mon dos qui me tient par les bras et y a du sang sur ma robe, sur mes jambes, par terre.

Maman arrive et le monsieur raconte que je suis tombée.

Retour de l’école – version 2 (maman)

Carole et moi allions ensemble chercher nos filles à l’école. Ce jour-là, il faisait une chaleur épouvantable. Mardi de juin. Les filles ne supportaient même pas leurs robes de coton. Un peu plus et elles se déshabillaient dans la rue. Nous leur avions promis de nous arrêter chez le marchand de glaces avant d’arriver à la maison. Les filles ne tenaient pas en place. Elles ont commencé à courir. Impossible de les arrêter. Je ne sais quelle mouche les avait piquées. Je priais pour qu’aucune ne traverse la rue, et Carole et moi avons pressé le pas pour les rattraper.

Sarah a disparu de mon champ de vision en moins de 10 secondes.
J’ai lâché la poussette de Barbara et j’ai filé droit devant.
J’ai retrouvé ma fille ensanglantée dans les bras d’un inconnu.
Sarah venait de s’ouvrir le front à l’angle de la boucherie.

Jeu d’écriture : projette un souvenir d’enfance sur ton personnage principal

Durée approximative : de 30 à 60 minutes

1 – Pense à un moment clé de ton enfance

Ce moment, tu l’as vécu avec une autre personne. Il marque une période tournante de ta vie. Prends en note le lieu et le moment de la journée où s’est déroulé l’événement ainsi que ton action et celle de la personne à tes côtés.

2 – Écris deux monologues subjectifs

Tout d’abord, projette ton souvenir sur le personnage principal de l’histoire que tu écris en ce moment. Puis, en tenant compte de sa personnalité, imagine comment ton personnage aurait vécu l’événement. Laisse-le le raconter.

Ensuite, raconte ton souvenir avec la voix de la personne qui t’accompagnait ce jour-là. Et trouve le langage de chaque personnage.

Ce jeu a été approuvé en ateliers d’écriture !

Car il te permet d’atteindre trois objectifs d’écriture :

  • Tu comprends comment puiser dans le réel pour incarner tes personnages ;
  • Tu apprends à mieux connaître ton personnage principal ;
  • Et tu places sa voix.

Tu veux en savoir plus sur la création des personnages ?

Puise l’inspiration dans mes manies inavouables, et trouve celles de ton personnage. Ce jeu a également été approuvé en ateliers d’écriture !

Leave reply:

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *