24Juil

ÉTAPE 1 DE L'ÉCRITURE : LE PROJET

C’est l’étape 1 de l’écriture : tu conçois ton projet d’écriture.
Autrement dit : tu tisses ton fil rouge. Pour réussir, permets-toi d’écrire dans plusieurs directions. Profite de mes jeux d’écriture pour renforcer ta plume et découvrir ton univers.

Crée ta routine d’écriture.

Tu éprouves le désir d’écrire et tu ne parviens pas à aller au bout de tes histoires, ou alors tu n’aimes pas le résultat chaque fois que tu te relis. Tu veux écrire plus et mieux. Pour y parvenir, crée ta routine d’écriture en appliquant trois techniques d’écriture.

TECHNIQUE D’ÉCRITURE 1 : LAISSE ALLER LES JUGEMENTS

Tout écrivain éprouve une certaine difficulté avec le temps. Il rêve de terminer son livre dans la nuit ou à la fin de la semaine, comme le raconte Dany Laferrière dans son Journal d’un écrivain en pyjamaPour réussirtu dois tenir la distance. Un livre est un marathon. En début de projet d’écriture, ne juge tes textes ni à leur longueur ni à leur contenu. Sois indulgent-e avec toi-même.

Écrire ne veut pas dire créer un poème ou un chapitre par jour. Cela veut dire : penser à l’écriture.

Commence par noter les sujets sur lesquels tu voudrais écrire. Décris les personnages qui t’entourent. Liste les livres qui t’inspirent. 

Tu manques d’idées pour te lancer ? Voici un super jeu d’écriture pour vaincre la page blanche ! 

TECHNIQUE D’ÉCRITURE 2 : CONCENTRE-TOI SUR L’ÉCRITURE, JUSTE L’ÉCRITURE

Au moment d’écrire, évite de t’éparpiller en accomplissant plusieurs activités à la fois. 
Mieux vaut écrire peu et bien, c’est-à-dire vraiment, en ne faisant que ça.  

Tu dois te concentrer : éteins le téléphone, ferme ta boîte de courriels, crée ton rituel d’écriture.

Et écris un mot après l’autre, sans réfléchir à la phrase suivante. Écris-en une première. Respire. Écris la deuxième. Respire.  

Si je m’inquiète de ce qui va suivre, souvent je pense : non, ça ne va pas, je n’ai rien à dire de plus. Et je bloque. C’est absurde ! Comment pourrais-je connaître la deuxième phrase sans avoir terminé la première ? Imagine une conversation : peux-tu anticiper toutes tes répliques sans avoir entendu ce que ton interlocuteur a à dire ? Non, évidemment. De la même manière, l’écriture jaillira de ta capacité à te concentrer et à prendre le temps nécessaire. 

Comment mieux te concentrer ? Tu peux méditer avant d’écrire.

Il existe un lien entre la méditation et l’écriture. Grâce à Headspace (en anglais), j’ai commencé l’an dernier à méditer : 10 minutes par jour pendant 10 jours. Cet objectif, jne l’ai pas atteint tout de suite ! J’ai médité un jour sur deux ou trois, si bien qu’il m’a fallu trois semaines pour parvenir à méditer 100 minutes. Jour après jouren installant une routine, je suis parvenue à méditer 20 minutes tous les matins, et 10 minutes tous les soirs. En fait, plus je médite, plus je prends confiance en ma capacité à méditer et plus j’ai envie de méditer. Résultat : je médite plus et mieuxet ma capacité de concentration s’est accrue ! 

TECHNIQUE D’ÉCRITURE 3 : DÉCOUPE LE TEMPS DE L’ÉCRITURE

Si tu es comme moi, tu cours après le temps ! Rassure-toi, ce n’est pas le temps qui te manque pour écrire, mais le rythme. 

C’est possible d’écrire régulièrement, si tu trouves le meilleur moment pour toi.

Commence par écrire de 15 à 30 minutes par jour, ou un jour sur deux. Pas plus. Le matin avant que la journée démarre. Ou le soir après avoir lu un livre à tes enfants. Compte par exemple une heure plutôt que 40 minutes pour cuisiner le souper (ou pour toute autre tâche), et consacre les 20 minutes ainsi dégagées à l’écriture. Après un mois, fais un bilan et ajuste-toi au besoin.  

Ainsi, tu te donnes un cadre, ce qui rassure et stimule ton cerveau créatif. Tu te libères des questions comme : quand vais-je écrire ? pourquoi n’ai-je pas écrit ? combien de temps écrirai-je ? est-ce assez ? Règle ces questions. Inscris à ton agenda de trois à six moments d’écriture par semaine 

Pourquoi délimiter ton temps d’écriture plutôt que te donner un nombre de pages à écrire par jour, par semaine ?

Pour te libérer de la pression du résultat. Si j’avais quantifié ma capacité de méditation, je n’aurais jamais persévéré. Depuis que je médite, d’ailleurs, j’écris aussi 30 minutes par jour. N’imagine pas que j’écris un chapitre de mon roman chaque matin. Je tisse mon fil conducteur, je conçois mes personnages, j’affirme le ton de mon roman… J’écris plus et mieux ! À ton tour !

 

Tu veux créer ta routine d’écriture et tu as une question ? 

Commente cet article ou écris-moi directement. Je te répondrai puisque j’adore stimuler l’écriture.

4 Commentaires:

    • Véronique
    • février 01, 2017
    • Reply

    Merci pour ces conseils! Ils arrivent à point. En passant suite à ton article j’ai essayé l’application Headspace. Quelle découverte! Un outil idéal pour m’amener pas à pas vers plus de discipline!

      • Sarah B.
      • février 01, 2017
      • Reply

      Tant mieux, Véronique. L’application Headspace est géniale. Je n’en reviens toujours pas. La méditation fait une vraie différence pour écrire plus et mieux ! Tu m’en donneras des nouvelles.

    • Anne-Marie Grondin
    • avril 16, 2017
    • Reply

    Il y a Petit Bambou, aussi, qui accompagne très bien (Un peu de français, de temps en temps…?!)

      • Sarah B.
      • avril 18, 2017
      • Reply

      Bonjour Anne-Marie ! Tu as raison, Petit Bambou est un bon soutien à la méditation… en français ! Pour ma part, j’ai commencé avec Headspace alors je continue avec : j’adore. Et ça m’aide à écrire en français. 🙂

Répondre:

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *