20Juil

ÉTAPE 1 DE L'ÉCRITURE : LE PROJET

C’est l’étape 1 de l’écriture : tu conçois ton projet d’écriture.
Autrement dit : tu tisses ton fil rouge. Pour réussir, permets-toi d’écrire dans plusieurs directions. Profite de mes jeux d’écriture pour renforcer ta plume et découvrir ton univers.

Applique la technique d’écriture du carnet rouge et transforme tes idées en projet d’écriture.

Tu sais comment créer ta boîte à idées d’écriture, car tu as lu mon article sur le sujet. Il s’agit maintenant de tisser entre elles un fil conducteur. Tu veux transformer tes idées d’écriture en sujet de livre. Voici comment t’y prendre.

Jeu d’écriture : concrétise tes idées d’écriture

Durée approximative : de 10 à 30 minutes 
Répétition : de trois à sept fois par semaine 

Ton objectif, c’est de donner vie à tes idées d’écriture.

  • Aie toujours avec toi un carnet et un crayon.
  • Ouvre les yeux et les oreilles, aiguise tous tes sens.
  • Fais confiance à l’imprévu et observe la vie, les gens qui bougent et parlent autour de toi.
  • Note ce que tu vois, ce que tu entends. Concentre-toi sur ce qui te ramène à tes thèmes d’écriture, à tes interrogations existentielles.
  • Par exemple, note un rêve que tu as fait ou une conversation entendue dans le métro. 

En te prêtant à cet exercice d’écriture, tu trouves des manières concrètes d’exprimer tes idées, car en t’inspirant de la vie, de tes impressions réelles, tu fais agir tes personnages comme ceux que tu observes au quotidien, ce qui les rend tangibles et crédibles à la fois. 

Fais et refais cet exercice régulièrement. Consacre de 10 à 30 minutes à noter ce que tu as vécu, vu ou entendu et qui nourrit ton thème d’écriture. C’est essentiel pour tisser ton fil conducteur.

SUIS L'EXEMPLE DE PAUL AUSTER

Paul Auster

Cet auteur new-yorkais né en 1947 est l’écrivain du hasard. Son thème d’écriture, c’est l’imprévu. La façon dont les évènements nous surprennent sans préavis et nous changent. Exactement comme dans l’exercice d’écriture que je t’ai recommandé.  

Au quotidien, Paul Auster traque les imprévus et les note dans un cahier pour stimuler son inspiration. Son livre Le carnet rouge* est une collection d’anecdotes, de situations aléatoires qui lui sont arrivées ou sont arrivées à des connaissances.   

L’auteur y raconte la naissance de sa première œuvre : « Mon premier roman m’a été inspiré par une erreur de numéro. » Si Paul Auster savait depuis un an qu’il voulait écrire sur son thème, le hasard, il peinait à se lancer. Tout a changé quand l’erreur de numéro est arrivée : il en a fait son sujet de livre ! Il a trouvé son fil conducteur. Tu vois comme tout s’arrime : par l’observation, le réel nous aide à nourrir la fiction.  

* Référence : Paul AUSTER. Traduction de Christine LE BŒUF. Le carnet rouge. Actes Sud (Arles), 1993. 

Comme Paul Auster, note chaque jour ce qui, dans ta vie quotidienne, te ramène à tes idées, à tes thèmes d’écriture. Grâce à la vie, tu cerneras ce qui relie tes idées entre elles. Autrement dit, tu tisseras ton fil rouge et trouveras ton sujet de livre.

Maintenant, écoute ton envie d’écrire et lance-toi !

Note toutes tes idées comme si elles avaient la même importance. Ne te limite pas ! Rassure-toi, la première étape de l’écriture est la plus longue. En prenant des notes, tu entames l’écriture. Pendant ce temps, rien ne se perd, tout se crée et prend forme. 

Tu veux structurer ton projet d’écriture et tu as une question ?

Commente cet article ou écris-moi directement. Je te répondrai puisque j’adore stimuler l’écriture.

Répondre:

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *